Site Overlay
Femme enceinte et tabac

Je n’arrive pas à arrêter de fumer pendant ma grossesse, la cigarette électronique peut-elle m’aider ? Est-ce aussi dangereux ?

La grossesse est une période de strictes restrictions dans la vie d’une femme. De l’interdiction de prendre de l’alcool à l’arrêt de l’habitude de fumer, la femme doit se priver de bien de choses qui lui procuraient autrefois du plaisir. Mais pour ne pas pousser trop loin les limites de la privation, une femme enceinte peut-elle adopter la cigarette électronique au lieu de la clope ? Quelles peuvent être les déconvenues d’une telle option sur son état ?

Une femme enceinte peut-elle vapoter ?

L’utilisation d’e-cigarettes s’avère une bonne alternative à un ancien fumeur. Mais quand il est question d’une femme gestante, la donne change totalement. Bien que l’e-cig puisse exposer un bébé en pleine croissance à moins de toxines que la consommation régulière de cigarettes classiques, toute exposition à la nicotine est nocive pour le bébé. Si vous êtes enceinte et que vous fumez ou vapotez, arrêter est le meilleur moyen de donner à votre bébé un départ sain. Pourquoi vaudrait-il mieux de prendre une telle décision ?

Les nuisances de la vape pour la femme gestante

L’utilisation de cigarettes électroniques par une future mère est dangereuse pour de multiples raisons. Plusieurs études recommandent aux femmes enceintes de ne pas utiliser de produits à fumer, quelle qu’en soit la substance. En effet, la plupart des cigarettes électroniques contiennent de la nicotine, qui endommage de façon permanente le cerveau en développement du bébé et de nombreux autres organes comme ses poumons. Les e-cigarettes contiennent également un gaz propulseur, utilisé pour créer de la vapeur, et d’autres additifs nocifs qui peuvent être dangereux pour votre bébé.

Même si presque tout le monde en est conscient pour la clope, les femmes enceintes ne savent souvent pas si leurs e-cigarettes contiennent de la nicotine.

Le vapotage peut-il nuire à la fertilité ?

En 2019, une équipe de chercheurs ayant publié dans le Journal of the Endocrine Society a effectué des recherches pour étudier les risques du vapotage pendant la grossesse ou la tentative de conception. L’étude leur a permis de constater que le vapotage retardait significativement l’implantation d’un embryon fécondé dans l’utérus, malgré des niveaux élevés de progestérone. Ils ont également découvert que l’utilisation d’e-cigarettes pendant la grossesse retardait la croissance de la progéniture féminine, qui pesait moins que la progéniture témoin à l’âge de 8,5 mois.

Une autre étude explorant la grossesse et le vapotage dans un modèle de souris a révélé une augmentation des marqueurs d’inflammation, du stress oxydatif et des cicatrices dans les reins du bébé exposé aux e-cigarettes in utero. La recherche a également révélé que les vapeurs d’e-cigarettes provoquent un dysfonctionnement du placenta chez les souris en réduisant, de manière significative, l’invasion du trophoblaste, une étape cruciale dans l’établissement de la grossesse.

Cependant, les auteurs n’ont pas été en mesure d’attribuer cet effet négatif à la seule nicotine, ce qui implique un mécanisme inconnu dans le processus de vapotage et montre que des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Sevrage et Vape. All Rights Reserved.