Site Overlay
afrique et vape

La cigarette électronique pourra-t-elle conquérir le continent africain ?

La cigarette électronique est entrée dans les habitudes de consommation de nombreux citoyens au monde. Si le produit a conquis notamment les continents européen et américain, la situation en Afrique est incertaine. Découvrez ce qu’il en est !

Forte présence de fumeurs en Afrique

La consommation du tabac est un phénomène dont la réalité est incontestable en Afrique, à l’instar de nombreux pays occidentaux. Le tabac a été introduit en Afrique en 1560 par les Portugais. Son point de départ se trouve en Afrique de l’Est. Ce n’est que quatre décennies plus tard que toute l’Afrique a connu le produit, sous l’action des Espagnols. Depuis lors, sa consommation n’a cessé d’augmenter malgré les efforts de sensibilisation sur ses conséquences pour l’organisme. Selon les statistiques de l’OMS, 80% des fumeurs dans le monde se retrouvent dans les pays pauvres, à revenu faible ou intermédiaire.

Le nombre de fumeurs sur le continent n’est pas négligeable.

Une timide présence de l’e-cigarette en Afrique

On ne peut pas prouver une forte utilisation de la cigarette électronique dans les pays africains. Ce n’est pas pour autant qu’il faut nier que le continent compte parmi ses  habitants de nombreux vapoteurs. En effet, la vape est présente dans certains pays du continent. C’est le cas du Maroc, un pays de l’Afrique du Nord. Dans ce pays, les habitants ne sont certes pas trop enthousiastes par rapport à la vape, mais une frange partie en consomme. C’est à travers des enquêtes réalisées dans le cadre du Global Consumer Survey que la tendance s’est révélée. Selon les résultats issus de l’enquête, 4% des personnes enquêtées sur le territoire marocain ont affirmé utiliser la cigarette électronique. En dehors du Maroc, l’utilisation de la cigarette électronique est remarquée en Afrique du Sud, au Kenya, en Tanzanie et aux Seychelles.

Toutefois, face au phénomène, la règlementation dans certains pays s’est durcie. On observe une lutte des gouvernements contre son expansion. En Égypte, au Kenya et en Afrique du Sud, par exemple, les gouvernements s’y opposent. D’importantes barrières fiscales ont été alors mises en place.

Et pour l’achat de matériel, il y a très peu de vape shop sur le continent. Les vapoteurs Africains sont quasiment contraint d’acheter en ligne. Pour le coup, ils n’ont pas les conseils qu’ils pourraient avoir en boutique de vapote, ni la possibilité de tester du matériel ou des saveurs de eliquides. Les vapoteurs Africains s’en remettent donc aux conseils qu’ils peuvent trouver sur des sites spécialisés sur les tests, comparatifs et avis sur le matériel de vape.

Une possibilité d’expansion de l’e-cig en Afrique

À ses débuts en occident, la cigarette électronique a rencontré de nombreuses résistances. Tout de suite, de nombreuses voix se sont élevées pour lui attribuer un caractère dangereux. Les responsables à divers niveaux de l’administration se sont donc lancés dans une campagne contre l’outil. Cependant, peu à peu, la cigarette électronique a su retrouver sa place. C’est notamment grâce son utilité et son efficacité dans le processus du sevrage tabagique. On peut dire que ce sont les mêmes situations qui se produisent en Afrique. C’est l’étape des résistances. Avec la vulgarisation de son utilité pour le sevrage tabagique et son caractère moins nocif que la cigarette combustible, l’e-cig pourra prendre ses marques sur le continent noir. En définitive, la cigarette électronique a une présence timide en Afrique. Elle rencontre également des résistances de la part de certains gouvernements. Le tabagisme sévissant sur le continent, l’atout de l’e-cig pour le sevrage tabagique pourrait faire infléchir la tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Sevrage et Vape. All Rights Reserved.