Site Overlay
Eau dans les poumons

Est-ce que le e-liquide met de l’eau dans les poumons ?

La cigarette électronique a connu de grands succès ces dernières années. Elle n’a pas cependant manqué de s’attirer quelques détracteurs. Un des arguments avancé est le fait que la vape mettrait de l’eau dans les poumons. Nous allons vous dire ce qu’il faut réellement penser de cette assertion.

L’e-cigarette est-elle efficace comme méthode de sevrage tabagique ?

Aujourd’hui, l’e-cig est devenue un véritable moyen de sevrage du tabac. D’après les dernières statistiques du Baromètre santé, près de 700 000 Français auraient arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique. Toutefois, nombreux sont les articles qui dépeignent la e-cigarette comme nocive. Que penser au juste ?

Dans tous les cas, il est reconnu de tous que la cigarette électronique, dans sa composition, ne renferme aucune des substances cancérigènes contenues dans le tabac. Malgré l’utilisation massive de la vape dans le monde entier (des centaines de millions d’utilisateurs), aucun effet respiratoire n’a été assigné aux produits européens. Ces constats font pencher la balance du côté de l’e-cig en comparaison au tabac.

En Juillet 2019, deux études ont été publiées sur l’efficacité de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique. Des résultats de ces études, on retient que le vapotage demeure l’une des méthodes les plus efficaces pour arrêter de fumer. Toutefois, pour atteindre les performances, nous vous conseillons fortement d’arrêter le tabac durant la période de vapotage. L’un des avantages de la vape est qu’elle apporte le taux de nicotine dont l’organisme a besoin pour ne pas sentir les effets de  l’arrêt du tabac.

La cigarette électronique : Doit-on craindre l’infiltration de l’eau dans les poumons ?

Oui, l’e-cigarette est une bonne méthode de sevrage tabagique mais insere-t-elle de l’eau dans les poumons ? Il n’est pas rare d’entendre les détracteurs de la cigarette électronique lui reprocher de mettre de l’eau dans les poumons de l’utilisateur.

D’abord, remarquez que la vapeur de l’e-cig n’est pas de la vapeur d’eau. Elle ne contient pas d’eau et même si c’était le cas, elle y est à l’état de traces (souvent dans une proportion inférieure à 0.5 %). Les fabricants renoncent souvent à l’utilisation même en petites quantités d’eau dans la confection du matériel de vapotage. Ils préfèrent soit l’éthanol (moins souvent), soit le propylène glycol (la plupart du temps).

Le contact de l’e-liquide avec la résistance chauffante entraîne la formation d’aérosol. Or, il faut noter que l’aérosol formé par le propylène glycol est non toxique. C’est lorsque cet aérosol entre en contact avec l’eau contenue dans l’organisme que la vapeur se forme.

Un autre argument contre cette hypothèse est que le propylène glycol retient l’eau grâce à ses propriétés de déshumidificateur. Il assèche les muqueuses, ce qui explique pourquoi les vapoteurs aiment boire de l’eau pendant qu’ils vapotent.

Pour conclure, cette remarque n’est pas de tout valable. Si vous voulez en savoir davantage à propos des liquides pour cigarette électronique et plus spécialement leur composition, nous vous conseillons de faire un tour sur e liquide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Sevrage et Vape. All Rights Reserved.